Archives par mot-clé : sortie

Parution de Jeux dangereux au Monstergame

Share Button

Prêts à suivre Noa dans une nouvelle enquête à Morneville ? super Ça tombe bien ! Je vous annonce la parution de Jeux dangereux au Monstergame. Un récit jeunesse qui mélange polar et aventure dans le décor labyrinthique d’un complexe ludique. Lasergame, escape room, jeux vidéos… de quoi faire travailler l’imaginaire et le sens de la déduction des jeunes lecteurs.

 

Ce roman est le deuxième volume de la série des enquêtes à Morneville, dans la collection heure noire des +10 ans, chez Rageot éditeur. Il est disponible dès le 5 août dans toutes les librairies (dans les rayons ou à la commande).

 

 

Rôle’n’Troll 2019

Share Button

Les 6 et 7 juillet, je me déplace très très loin de Marseille, à Gémenos d pour participer, en tant qu’exposante, au festival Rôle’n’Troll 2019.

J’aurais donc des exemplaires de mes cartes petites chimères, des romans que j’aurais le plaisir de vous dédicacer… Parmi lesquels : Le Crépuscule d’Æsir, mon roman de Dark Fantasy, très assorti à certains JDR que vous découvrirez, auxquels vous pourrez vous initier…

Je serai sur le stand de Sombres Rets, en compagnie de Cyril Carau. rose

Joueurs de plateau, rollistes, lanceurs de dés et de sorts compulsifs, découvreurs de monde imaginaires, rendez-vous à la salle Municipale Jean Jaurès à Gémenos !

Parution de La nuit tous les jouets sont gris

Share Button

Tandis que l’été 2018 s’achemine, toujours aussi chaudement, j’invite les plus jeunes d’entre vous à découvrir La nuit tous les jouets sont gris, mon roman jeunesse qui sort aujourd’hui en librairie !  hula

À lire sous la toile de tente à la lumière d’une lampe torche, sur le sable brûlant, histoire de se procurer quelques frissons, ou accroché à une bouée, pour se mettre tout à fait dans l’ambiance… tong

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page consacrée à ce roman.

Bonne lecture à tous mes futurs lecteurs, bonnes fins de vacances (non, non, ne parlons pas encore de rentrée…) ! lol

Et toute ma gratitude à mes proches et à toute l’équipe éditoriale de Rageot. calin