[Parution] Rouge, Pascaline Nolot

Share Button

C’est la fin mai, et chez Gulf Stream éditeur, on s’habille en rouge pour la parution du nouveau roman de Pascaline Nolot, dans la collection Electrogène. Voici le texte de la quatrième de couverture :

“Accroché au versant du mont Gris et cerné par Bois Sombre se trouve Malombre, hameau battu par les vents et la complainte des loups. C’est là que survit Rouge, rejetée à cause d’une particularité physique. Rares sont ceux qui, comme le père François, éprouvent de la compassion à son égard. Car on raconte qu’il ne faut en aucun cas toucher la jeune fille sous peine de finir comme elle : marqué par le Mal. Lorsque survient son premier sang, les villageois sont soulagés de la voir partir, conformément au pacte maudit qui pèse sur eux. Comme tant d’autres jeunes filles de Malombre avant elle, celle que tous surnomment la Cramoisie doit s’engager dans les bois afin d’y rejoindre l’inquiétante Grand-Mère. Est-ce son salut ou bien un sort pire que la mort qui attend Rouge ? Nul ne s’en préoccupe et nul ne le sait, car aucune bannie n’est jamais revenue…”

[Parution] Yardam, Aurélie Wellenstein

Share Button

C’est déjà le septième roman de littérature imaginaire qu’Aurélie Wellenstein offre aux éditions Scrineo ! super Le mois prochain, paraît Yardam, dont voici le quatrième de couverture :

À Yardam, la folie est sexuellement transmissible. Dans l’espoir d’endiguer l’épidémie, la population est mise en quarantaine, isolée du reste du monde. Le virus n’a pas épargné Kazan. À l’image de la ville qui s’enfonce dans le chaos, il sombre lentement. Pour s’en sortir, il serait prêt à toutes les extrémités, y compris à manipuler Feliks et Nadja, un couple de médecins étrangers venu s’enfermer volontairement dans la cité pour trouver un remède. Dans son désespoir, il va accomplir le pire…

[Parution] Les aigles endormis, Danü Danquigny

Share Button

Danü Danquigny, dont on a pu lire les nouvelles notamment dans les anthologies Mille Saison (Le grimoire) vient de voir paraître son premier roman chez Gallimard ! Et il s’agit d’un roman noir, voici le quatrième officiel :

Dans l’Albanie d’Enver Hoxha, l’un des régimes communistes les plus durs du bloc de l’Est, Arben grandit entouré de sa bande de copains et de ses parents profs. Son avenir semble tout tracé. Mais avec la chute du régime et l’avènement du libéralisme s’ouvre une période de chaos politique et de déliquescence morale qui emportent tout sur leur passage et transforment le jeune idéaliste en malfrat endurci.
Pour tenter d’échapper à la spirale de la violence et protéger les siens, Arben n’a qu’une solution : fuir avant qu’il ne soit trop tard.