Archives par mot-clé : histoire

Parution de La nuit tous les jouets sont gris

Share Button

la nuit tous les jouets sont gris m1 300x237 - Parution de La nuit tous les jouets sont grisTandis que l’été 2018 s’achemine, toujours aussi chaudement, j’invite les plus jeunes d’entre vous à découvrir La nuit tous les jouets sont gris, mon roman jeunesse qui sort aujourd’hui en librairie !  hula

À lire sous la toile de tente à la lumière d’une lampe torche, sur le sable brûlant, histoire de se procurer quelques frissons, ou accroché à une bouée, pour se mettre tout à fait dans l’ambiance… tong

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page consacrée à ce roman.

Bonne lecture à tous mes futurs lecteurs, bonnes fins de vacances (non, non, ne parlons pas encore de rentrée…) ! lol

Et toute ma gratitude à mes proches et à toute l’équipe éditoriale de Rageot. calin

 

La nuit tous les jouets sont gris

Share Button

la nuit tous les jouets sont gris 1couv - La nuit tous les jouets sont gris

  •  Roman à suites
  • Genres : policier, jeunesse
  • Dès 10 ans
  • 82 000 signes espaces comprises
  • 128 pages -13 x 18,5 cm
  • Editions Rageot, collection Heure noire
  • Parution le 16 août 2018
  • Illustration de couverture : Julia Wauters
  • 7,60 € livre papier broché | 5,49 € livre numérique
  • Disponible : boutiques en ligne, grandes surfaces, librairies…

     .

Le texte du quatrième de couverture :

Cette nuit, Noa, 11 ans, accompagne son frère Sami gardien dans une fabrique de jouets gonflables. Armé d’un talkie-walkie, il joue au vigile face aux écrans de surveillance. Dans l’atelier, il escalade une pyramide de plastique puis nage dans un océan de bulles colorées. Mais des malfrats surgissent. Noa se dissimule dans les énormes jouets tandis que Sami fait face au danger…

 .

 .Les premières pages :

Les avis critiques :

Coup de cœur du comité de On lit trop dans cette bibli… : « Un roman policier haletant avec un peu de frisson qui nous provoque les mêmes émotions qu’au héros, on lit à vive allure lorsqu’il court comme pris dans l’élan avec lui. Le lecteur est touché par la relation entre les deux frères. Malgré une fin un peu rapide, le roman nous offre une petite morale : il ne faut pas essayer de jouer les héros, mieux vaut prévenir les adultes. »

 .

4julesc2018 sur On lit trop dans cette bibli :« J’ai adoré, La nuit tout les jouets sont gris.
Il devrait valoir 5000000€ parce qu’il est très bien. »

 .

1laurap201sur On lit trop dans cette bibli : « Il était bien. C’est une belle enquête policière. Mais c’est écrit assez gros dedans. »

 .

 .

L’angelot et la licorne

Share Button

l-angelot-et-la-licorneAquarelle sur papier 300gr – 29,7 x 21 cm.

La grâce et la graisse

Share Button

 .la_grace_et_la_graisse

Illustration pour le roman éponyme de Iris Linkam, à paraître aux éditions Sombres Rets.

Mon roman chez Harlequin HQN – de l’écriture à l’édition

Share Button

Le 20 mai, mon roman Petits mystères et grand amour paraît chez harlequin HQN !hqn_harlequin_roman_mai2014

Plutôt que de vous livrer mon énième message promotionnel, voici la petite histoire de son avènement…

Tout commence en avril 2012 par un mail qui arrive un jour dans la boîte « auteur » de mon compagnon. Il s’agit d’une invitation à soumettre un manuscrit de littérature sentimentale à une nouvelle maison d’édition en voie de création…

Quelques blagues et interrogations plus tard – car nous sommes tous deux plutôt portés sur le polar et l’imaginaire -, nous faisons un pari débile : à celui qui parviendra le premier à écrire une romance… (Nous sommes assez coutumiers des paris débiles, de ça et des petites chansons très pauvres en rimes et qui nous donnent, évidemment, le beau rôle.)

Une histoire d’amour, belle, vraie, sans lutins ou combat spatial, sans double meurtre, sans cynisme, avec des sentiments et une happy end à la fin. Bref, un récit qu’on commet pas tous les jours…

Après de vaines réflexions pour trouver la bonne idée, je décide de prendre un cliché à contre-pied (à contre-pied ou presque… )

32 jours plus tard, j’obtiens un premier jet et je gagne mon pari cool (mon chéri mettra deux mois et un temps mort supplémentaire pour en finir.) Mais mon triomphe est de courte durée. On a mal lu les consignes, nos œuvres respectives ne rentrent ni dans les modalités de taille ni dans la ligne éditoriale… peur Quand on est cons…

Après les séances de bêta-lectures et de corrections obligatoires, j’expédie successivement mon manuscrit à neuf maisons d’édition. Finalement, la dixième, à qui j’adresse le « bébé » en avril 2013, me le retient fin juillet.

Parution de l’anthologie Le Monde de la Nuit chez Sombres Rets

Share Button

couverture_monde_de_la_nuit_gdL’anthologie, Le Monde de la Nuit, dirigé par Cyril Carau vient de paraître chez Sombres Rets.  J’ai réalisé la couverture de celle-ci.

L’ouvrage renferme, les visions nocturnes ou obscures de 23 auteurs : David Baquaise, Sylvain Boïdo, Olivier Boile,  Yves-Daniel Crouzet, Emmanuelle D’Arzon, H. M. Elfenn, Emma Fraust, Bruno Grange, C. D. Inbadreams, Magali Lefebvre, Antoine Lencou, Marie Loresco, Richard Mesplède, Christophe Migon, Michaël Moslonka, Pascaline Nolot, Louise Roullier, Nicolas Saintier, Valérie Simon, Eva Simonin, Thomas Spok, Aurélie Wellenstein et Elodie Zouin.

Les nouvelles relèvent en majorité du fantastique, mais il y a aussi quelques fictions policières, réalistes…

Si vous souhaitez en apprendre plus sur ce livre, lire des extrait ou le commander rendez-vous dans la boutique de Sombres Rets.