Archives par mot-clé : roman

Club Lecture Ados Award 2017

Share Button

Inséparables est nominé dans la catégorie « Meilleur roman policier » pour le prix organisé par le Club Lecture @dos de la bibliothèque A. Daudet à Aulnay-sous-Bois !

Plus d’une trentaine de romans sont en lice, les autres catégories sont :

  • meilleur(e) aventurier(e)
  • meilleur personnage drôle
  • meilleure histoire tirée de faits historiques
  • meilleure histoire émouvante
  • meilleur roman de science-fiction / fantastique
  • personnage feminin la plus courageuse
  • personnage masculin le plus courageux

Pour voter pour vos romans préférés, rendez-vous ici : https://www.sondageonline.fr/s/c65e35e

2018 me voilà !

Share Button

 .

On est à la fin du mois de janvier, je n’ai plus le temps de dresser le bilan de 2017, je vais surtout me pencher sur les perspectives pour 2018 !

Après tout, 2017, c’est déjà du passé et si, côté écriture, je persiste à travailler sur des projets en cours depuis plusieurs années (Terramorphose tome 4 : De rage et de nuit), j’ai aussi l’ambition de la nouveauté, avec :

  • les corrections de mon roman jeunesse à paraître chez Rageot, sous ce titre, tout nouveau, et plus en accord avec la collection Heure noireLa nuit, tous les jouets sont gris.
  • Les corrections de mon roman Dark-Fantasy, Le crépuscule d’Æsir, à paraître chez Plume blanche, sûrement disponible, en avant-première dès fin 2018.
  • J’espère la sélection et les corrections de ma nouvelle Les loges du savoir pour l’anthologie des arts forains, anthologiste : Frédéric Czilinder, Armada éditions.
  • L’écriture d’au moins deux autres romans jeunesse courts, dont l’un est déjà pour moitié avancé : L’îlot mécanique. (Je ne me mouille pas !)
  • Écrire une ou deux nouvelles pour des appels à textes, si possible intégrable à mes arlésiens de recueils thématiques : La botte secrète (imaginaire, Italie), L’homme et l’ombre (Fantasy : medieval-, dark-, science-…)
  • Et toujours des écrits en soumission qui, j’espère, trouveront preneur tic

     .

Côté travaux picturaux et plastiques « personnels » :

  • En terminer de ma série aquarelle des petites chimères (Encore 4 à « hybrider » et j’en aurais 26). Puis développer l’idée de ce livre abécédaire  et donc les textes à associer.
  • Me remettre à peindre à l’acrylique des portraits… J’ai notamment l’idée d’un capitaine le visage rongé par le sel, la main sacrifiée à la mer et d’une jeune albinos indienne…
  • Refaire quelques objets steampunk et surtout les présenter ici, en photos, j’ai du retard, même sur les photos, et beaucoup de bon matériel de base qui s’est entassé depuis une grosse année.

     .

C’est le minimum, comme ça, je suis à peu près sûr d’y parvenir lol durant l’année 2018 !

Seconde nature – Emmanuel Ardichvili

Share Button

Roman d’anticipation, Seconde nature, paru chez Le Lamantin, s’adresse à tous les lecteurs à partir de 13 ans. Le roman débute par une exposition assez classique, autour de Léo, le personnage central : sa vie, l’école, ses relations avec ses parents, ses amis… quoique l’univers Science-fiction du récit, soit déjà bien campé, particulier et coloré. Puis la pression sur le héros s’approfondit et l’action devient de plus en plus rapide. Les bouleversements qui le frappent rendent la lecture enrichissante, prenante. J’ai, par exemple, beaucoup aimé les passages concernant les changements qui le frappent, notamment ce qui est dit de ses perceptions. C’est bien rendu, décrire avec vérité ce type d’évolution n’est certainement pas facile.

Brillant par de nombreux aspects, le texte fait montre de bons ingrédients de fond, de personnalité, contient des messages écologiques, de l’aventure, du suspens et il est supporté par un style agréable.

Un roman polymorphe et ramifié, tout autant qu’un thalle mycélien… (blague de geekobiologiste à l’attention de l’auteur, faites pas attention  crazy  )

Dédicaces à la librairie Expression

Share Button

Le samedi 9 décembre, vers 11h, j’aurais le plaisir de rejoindre la petite ville de Chateauneuf de Grasse et le bel entourage lettré de la librairie Expression (10, Place des Pins, 06740 Châteauneuf de Grasse) pour une rencontre autour de mon roman Inséparables. Thriller, anticipation, à lire dès 13 ans.

Je serai accompagnée de Philippe Limon auteur de Léonard et l’oiseau bleu, un roman jeunesse merveilleux paru aux éditions Magnard et qui s’adresse aux lecteurs de 9 ans et plus.

 

Jeunes  lecteurs, lecteurs aguerris et passionnés, nous vous espérons nombreux à la librairie, en ce samedi de décembre dévolu à la recherche des présents de Noël…  Et des livres ? n’est-ce pas du meilleur effet sous le sapin ? tic

 

Salon du livre et de la presse jeunesse 2017 à Montreuil

Share Button

Le livre se fête en Seine-Saint-Denis pour la 33e édition du Salon du livre et de la presse jeunesse ! Du 29 novembre au 4 décembre 2017, ce festival, le plus grand en Europe, qui soit ouvert au public et dédié à l’édition jeunesse, vous accueillera à l’Espace Paris-Est-Montreuil (128, rue de Paris – 93100 Montreuil). Au programme ? des expositions, rencontres, performances, ateliers, débats professionnels…

Des milliers de livres, des centaines d’exposants, auteurs, illustrateurs… j’ai bien de la chance d’y avoir une petite place, avec mon roman Inséparables.

Pour me trouver, rien de plus simple, enfilez vos meilleures chaussures, et rendez-vous, vendredi entre 16h30 et 18h30, ainsi que samedi entre 11h et 13h, au niveau 1, repère D13, sur le stand de Magnard jeunesse et Albin Michel jeunesse.

Informations, plan d’accès, annuaire des exposants, tout est sur le portail du SLPJ.

L’entrée est gratuite pour tous le vendredi, gratuite pour les moins de 18 ans durant tout le festival… Dans tous les cas, il faut commander son titre (même gratuit) sur la billetterie.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Æsir devient Le Crépuscule d’Æsir sous l’aile de Plume Blanche

Share Button

Tout est dans l’intitulé de ce message :

  • la bonne nouvelle de ce manuscrit enfin accepté par un éditeur,
  • le changement de titre comme pour marquer un renouveau après des années d’attente au gré des soumissions,
  • et l’impression de rejoindre une couvée d’auteurs gouailleurs, sous l’aile d’une maison bienveillante et qui aime l’évasion…

Qui aime, oui, jusqu’à adopter ce slogan : Parce que lire est le plus beau des voyages ! Donc Le Crépuscule d’Æsir et moi, nous irons sur les ailes de Plume Blanche à la rencontre de nos lecteurs en… 2019 !

J’entends des petites voix qui se joignent à l’une, mienne et intérieure : « …mais c’est beaucoup trop long, beaucoup trop loin… » et je réponds : Le Crépuscule d’Æsir, c’est 850 000 signes espaces comprises de Dark Fantasy. « Dark dark » selon Marion Obry, mon éditrice. Avec le recul, je me dis que ça n’aura vraiment pas été facile de le placer… (je ferai peut-être un petit billet à ce sujet) ce gentil pavé d’un genre peut-être moins « à la mode » que d’autres. Ce gros récit, il faudra le peaufiner, l’enluminer d’une couverture (je tremble d’impatience en pensant aux illustrateurs qui ont été contactés…)  et le promouvoir. En somme une belle et longue aventure qui débute avant même que vous ne lisiez la première page !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer