La nuit tous les jouets sont gris

Share Button

la nuit tous les jouets sont gris 1couv - La nuit tous les jouets sont gris

  • Roman policier jeunesse
  • Dès 10 ans
  • 82 000 signes espaces comprises – 128 pages
  • Parution le 16 juin 2018 chez Rageot, collection Heure noire
  • Disponible : boutiques en ligne, grandes surfaces, librairies…
  • Illustration de couverture : Julia Wauters

 

« Cette nuit, Noa, 11 ans, accompagne son frère Sami gardien dans une fabrique de jouets gonflables. Armé d’un talkie-walkie, il joue au vigile face aux écrans de surveillance. Dans l’atelier, il escalade une pyramide de plastique puis nage dans un océan de bulles colorées. Mais des malfrats surgissent. Noa se dissimule dans les énormes jouets tandis que Sami fait face au danger… »

 .

 .

Les premières lignes :

Il est minuit moins le quart et Noa, onze ans, n’a jamais veillé aussi tard. Bien sûr, à la maison, avec Papa et Marion qui ne s’occupent pas de lui, il peut rallumer sa lampe pour lire ses bandes dessinées sous la couette. S’il s’endort peu après vingt et une heures, c’est que le rythme de la  sixième lui demande beaucoup d’énergie. Mais ce soir, c’est différent.

Il n’est pas chez son père et sa nouvelle belle-mère mais avec Sami, son grand frère. Il ne se trouve pas dans son lit, dans sa chambre, ni dans la maison familiale repeinte par Marion en vert menthe et rose bonbon. Il est dans le sombre décor d’une vieille Clio garée sur un parking plus sombre encore. Noa adore cette ambiance de film policier ! Il se croirait en planque ou en mission d’espionnage…

Les avis critiques :

Inséparables

Share Button

inseparables_elie-darco_p

« Ballottés au gré des affectations successives de leurs parents militaires, Alec et sa sœur Beryl sont un peu livrés à eux-mêmes. Complices et inséparables, ils aiment repousser leurs limites et tenter des expériences dangereuses, quitte à enfreindre les règles de la société sécuritaire dans laquelle ils vivent. Et quand la famille échoue dans une petite ville perdue au milieu de la forêt, loin des tripots clandestins, des salles d’arcade et de toute animation, l’ennui les gagne.

Un soir, ils subtilisent l’arme de leur père et vont s’amuser en cachette à tirer dans les bois. Des camarades de classe qu’ils n’attendaient pas les rejoignent. Leur séance s’achève par une forte détonation qui sème la panique…

Le lendemain, la police se présente chez eux et leur apprend qu’une jeune fille a été trouvée morte, à côté de là où ils s’entraînaient au tir. Tandis qu’un profond malaise s’empare des habitants, Alec et Beryl sont sur le qui-vive et cherchent à comprendre. Envers et contre tous, ils devront se montrer plus soudés que jamais pour résister dans ce monde où désormais, tout leur échappe…

Un thriller haletant, teinté de science-fiction, qui nous emmène aux confins d’un univers angoissant où les repères humains deviennent de plus en plus flous. »

Continuer la lecture de Inséparables

Petits mystères et grand amour

Share Button

hqn_petits-mysteres-et-grand-amour_elie-darco

 » Tiphaine Granic débute en tant qu’enseignante dans une petite ville huppée près d’Oxford. Après une rupture difficile, la jeune femme est bien décidée à se reconstruire une vie professionnelle et personnelle. À force de quiproquos, Tiphaine côtoie la gentry locale, fait des rencontres et s’étonne des codes de cette bonne société anglaise victime de son snobisme. Elle a pour voisine, une excentrique et amusante vieille dame qui l’entraîne dans une enquête mêlant commérages, mystères historiques, affaires policières et secrets de famille. Tiphaine croit à sa chance de trouver l’amour, mais qui du professeur Peters ou de l’ombrageux Lord Coolidge remportera son cœur ?  »

 

 

 .

 Les premières pages  :

Continuer la lecture de Petits mystères et grand amour

Théo et le mange-mort

Share Button

1couverture_theo

  • Court roman de 104 ooo signes espaces comprises à destination de la jeunesse.
  • Paru le 20 octobre 2013 aux éditions Sombres Rets.
  • 12€ à commander dans la boutique de Sombres Rets.
  • J’ai réalisé la couverture et les 8 illustrations intérieures représentant les personnages rencontrés par Théo au cours de son voyage dans le monde terreux, en compagnie de Sylver, le ver mange-mort.

 » Théo a 10 ans. Tom, son chien, vient de mourir, et Papa l’a enterré dans le jardin. Le garçon a du mal à croire à sa disparition. Alors, à la nuit tombée, il s’échappe de sa chambre et va creuser la terre sous le sapin. Il ne trouve pas son chien, mais tombe nez à nez avec un être incroyable : Sylver, le mange-mort. Sylver est un ver géant qui parle. Sans le vouloir, il entraîne le garçon à la découverte du monde terreux. Tout en cherchant Tom, Théo et Sylver rencontrent des personnages étranges, drôles ou inquiétants. Ils vont visiter des endroits surprenants, vivre des aventures rebondissantes et boueuses. Pour Théo, Sylver deviendra un guide rigolo et un ami véritable. »

 .

Les premières pages :

Continuer la lecture de Théo et le mange-mort