Archives par mot-clé : lecteur

Anthologie Tombé les voiles

Share Button

couv_ANTHO_TOMBELESVOILES_327x210_FINALFruit d’un appel à textes, du travail de l’équipe éditoriale du Grimoire, des élèves illustrateurs de l’école Jean Trubert et des compositeurs, voici l’Anthologie Tombé les voiles.

Présentée, au salon Livre Paris à la fin mars, l’anthologie est déjà disponible à la commande dans la boutique des éditions du Grimoire. Ses lecteurs voteront pour leur nouvelle, leur illustration et leur musique préférée, les artistes lauréat seront récompensés en 2018 et un roman illustré, prolongement de la nouvelle plébiscitée paraîtra dans la collection Mille Saisons.

Ma nouvelle, Sous un voile d’ombre, est au sommaire :

  • Bison blanc de Philippe Aurèle Leroux, illustrée par Celia Moutailler, mise en musique par Baptiste Lefort
  • Pandore déconnectée de Yvan Barbedette, illustrée par Guilhem Baudry, mise en musique par Colin Cerveaux
  • Noir de Xavier-Marc Fleury, illustrée par Laura Perrault, mise en musique par Alexandre Dedola
  • Edmotype de Edward Noyce, illustrée par Léa Bouzaid, mise en musique par Sarah Adnasse
  • La Machine à café de Johann Vigneron, illustrée par Célia Moutailler, mise en musique par Malik Yahi
  • Indice de récupération de Danu Danquigny, illustrée par Lætitia Ferouelle, mise en musique par Donat Watine
  • Enchanteur des Vents de Fabien Rey, illustrée par Laura Smolarski, mise en musique par Grégoire Levillain
  • Macchabée blues de Francis Jr Brenet, illustrée par Barnabé Buhler, mise en musique par Thomas Tillard
  • Choc de Aaron Judas, illustrée par Marion Benlahoues, mise en musique par Delphine Frassinetti
  • Dame M. de Audrey Salles, illustrée par Thomas Chicault, mise en musique par Elissa Mleiel
  • La Déchirure Kostrowitzky de Gwenael Bulteau, illustrée par Marie Emmanuelle Laporte, mise en musique par Vincent Bucher
  • Évolution de Philippe Deniel, illustrée par Romain Bertuzzi, mise en musique par Corentin Brasart
  • L’Œil du dragon de Rozenn Duchesne, illustrée par Célia Moutailler, mise en musique par Benjamin Buzzi
  • Le Magasin de Aaron Gooris, illustrée par Ryan Haezebrouck, mise en musique par Alois Durupt
  • L’Esprit du péché de Barnett Chevin, illustrée par Juliette Delgado Lallier, mise en musique par Alexandre Bouadroune
  • Où se perdent les vents de Jana Remond, illustrée par Thomas, mise en musique par Sandra Menier
  • Vague Mélodie de Thierry Soulard, illustrée par Laura Smolarski, mise en musique par Sadi Wassel
  • Sous un voile d’ombre de Elie Darco, illustrée par Juliette Delgado Lallier, mise en musique par Quentin Malapel
  • Tartu et la tombée de l’Hiver de Nina Valin, illustrée par Clémence Dupont, mise en musique par Vincent Sergent
  • Nul Sauvetage/Futur fermée de Valentin Desloges, illustrée par Jérôme Savoyen, mise en musique par Gael Perrin
  • Un dernier point de vue de Frederic Gobillot, illustrée par William Zaphiro, mise en musique par Keiichi Sugiyama

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

AT Tombé les voiles

Share Button

projet_tombe_les_voiles_images-1Pour la troisième année consécutive, les éditions Le Grimoire lancent l’appel à textes pour composer l’anthologie du Prix Mille Saisons 2018. Après la Cour des miracles et Du plomb à la lumière, le thème cette année est Tombé les voiles ! Il s’agit d’une thématique ouverte, libre à votre interprétation et imagination.

Comme précédemment, les nouvelles sélectionnées seront illustrées et accompagnées d’une composition musicale (nouveauté de Du Plomb à la lumière, pour laquelle les votes sont ouverts). Les lecteurs de l’anthologie élisent leur texte, illustration, musique favoris et par ce biais décide d’un futur roman à paraître dans la collection Mille Saisons.

D’autres informations à découvrir dans la plaquette : projet_tombé_les_voiles_

Voter pour le prix Mille Saisons

Share Button

Il y a quelques semaines, je vous annonçais participer à ce prix grâce à ma nouvelle de Science-Fiction, L’arénaire du Deucalion.

L’objet livre est paru, il a été présenté au salon du livre de Paris, ; il est beau, riche de magnifiques histoires et illustrations.

Le prix Mille Saisons sera attribué à l’un des 20 auteurs et des 20 illustrateurs dont les œuvres sont rassemblées dans l’anthologie La Cour des miracles. Grâce à un code présent à la fin du livre, les lecteurs votent pour leurs artistes préférés et décident ainsi de ce que sera la prochaine parution dans la collection Mille Saisons : un roman inspiré de la nouvelle lauréate, sa couverture réalisée par l’illustrateur le plus plébiscité.

Chers lecteurs, faites savoir votre coup de coeur : VOTER ICI.

bannière-prix-mille-saisons-small-360

Pour vous rafraîchir les idées concernant les candidats, les listes des auteurs et illustrateurs sont présentes sur le site de l’éditeur, le Grimoire.

Et si vous n’avez pas encore succombé à l’envie de visiter nos cours des miracles, rendez-vous en boutique pour commander l’anthologie !

Anthologie La Cour des Miracles en souscription

Share Button

couverture-cour-des-miraclesIl y a quelques mois, les éditions Le Grimoire (romans et jeux de rôle) ont lancés un appel à textes sur le thème de la cour des miracles. Grand Coësre, taudis urbain, soldats du guet, confrérie de gueux, de mendigots, d’orphelins se sont invités dans l’imaginaire des vingt auteurs choisis dont j’ai le plaisir de faire partie.

L’anthologie La Cour des Miracles paraîtra en mars. Mais elle est, dès à présent, en souscription dans la boutique des éditions du Grimoire.

Durant la période de souscription, vous économisez les frais de port et aidez à financer le tirage. N’hésitez plus ! L’anthologie a été illustrée par les élèves de l’école Jean Trubert.

Sachez aussi que le Prix Mille Saisons sera attribué à la nouvelle qui aura été la plus plébiscitée par les lecteurs, lesquels pourront voter grâce à un code dans l’ouvrage. Une récompense de 500€ sera accordée au lauréat et surtout, son roman, issu de la nouvelle primée, paraîtra aux éditions Le Grimoire. L’illustrateur le plus cité en composera la couverture.

Lecteurs, c’est vous qui décidez de la prochaine parution dans la collection Mille Saisons !

Festival Autres Mondes à Lambesc

Share Button

autresmondes2013Le week-end prochain (soit le 19 et 20 octobre 2013) j’aurais la joie de retrouver tous mes petits camarades des Pays des Aix au 5ème festival Autres Mondes consacré à l’imaginaire.

Exposition, animation, jeu de rôle, débat, salon littéraire sont au programme du festival qui débute en fait le 15 octobre. Vous trouverez tout le détail dans le programme.

Seront présents notamment Isabelle Marin des Netscripteurs, Jérôme Vincent de ActuSF, Charlotte Bousquet, Fablyrr (qui signe l’affiche ci-contre), Emma Fraust, Inbadreams et bien d’autres !

A la salle des assos de Lambesc, vous me trouverez certainement en compagnie de Cyril Carau près du stand des éditions Sombres Rets et j’aurais le plaisir de dédicacer des exemplaires de Théo et le mange-mort aux petits lecteurs et de Masques de Femmes, Pouvoirs et Puissances, Mystères et Mauvais Genres ou Histoires d’Amour aux lecteurs plus âgés.

1couverture_theo 1couverture-masques-de-femmes anthologie_mysteres couv1-pouvoir-puissance 1couv_histoires_amour

 

En espérant qu’une fois de plus, ce salon me permettra de faire de belles rencontres humaines et livresques !

 

[Ecrire un récit] une question de style

Share Button

Il se pourrait bien que cela soit comme les couleurs et le poivre : tout est affaire de goût et de dosage.

Mais ce que la question du style interroge c’est notre capacité à retranscrire par des mots tout ce qui compose l’histoire, soit, pour schématiser : les évènements et les émotions des personnages.

Le style serait donc à la fois la « couleur » émotionnelle que l’on donne son récit et son piquant, sa pertinence contextuelle.

Assez pour les images, prenons un exemple.

Si j’écris :

« Sans hésiter plus longtemps, il grimpa tout en haut de la colline. Après avoir lâché ses deux sacs sur une grosse pierre plate, l’homme étudia longuement la ligne d’horizon. Pour l’instant, il ne voyait arriver personne. »

C’est différent de :

« Sans plus d’hésitation, la fureur de ses pas le porta au faîte de la colline. L’homme fit choir ses fontes sur un lit de roche, puis son regard perça jusqu’aux confins du monde visible. Nul encore n’était près de le rejoindre. »

Et pourtant, ces deux passages décrivent une même situation. Mais si la première proposition pourrait se rapporter à n’importe quel type d’individu placé à n’importe quelle époque, certains indices nous poussent à croire que la deuxième citation appartiendrait à un récit se voulant rapprocher d’une époque archaïque et que l’homme en question se trouverait à avoir plus de caractère et/ou à se montrer plus volontaire.

Les deux phrases différent notamment par le choix des mots, la structure des phrases.

En réalité, avec d’autres exemples plus aboutis que les miens, on pourrait trouver des différences à tous les étages de la phrase. Voici ceux qui me viennent le plus communément à l’esprit :

– le vocabulaire

– la ponctuation

– la longueur des phrases

– la variation des structures

– la place des mots

– le choix des temps de conjugaison

– le recours au passif, à l’actif

– l’usage de formes nominales, de formes conjonctives…

les figures de style (y compris la « musique des mots »)

Autant d’outils pour bien se faire comprendre, mais aussi pour faire un clin d’œil au lecteur qui saura lire entre les lignes, le style est aussi une signature, des petits cailloux blancs jetés au cour du cheminement créateur.

Être conscient que l’on a ou que l’on doit jouer d’un style particulier permet à l’auteur d’enrichir son texte. Car, pour schématiser, en répondant à la question : « quelle mot choisir pour décrire telle chose ? » l’auteur ne s’en remet pas au hasard, à la facilité, il fait preuve d’une certaine intention auquel le lecteur sera finalement sensible.