Archives du mot-clé secret

Les larmes de Lucrèce

Share Button

bal-masquéParue dans l’anthologie Bal Masqué, éditions du Chat Noir, cette nouvelle fantastique prend place dans le Turin du début du vingtième siècle.

Le petit fils de Volta enquête sur une tragédie et fait tomber le masque des mystères de l’après-vie.

Elle compte 40 000 signes et prendra place, un jour, dans mon recueil fantastico-italique La botte secrète.

 .

Les premières lignes :

« Le vingtième siècle a neuf années et, au cœur de Turin, l’été se raidit dans un costume de deuil. Aux balcons, aux crémones des fenêtres et sur les manches des passants, il fleurit des rubans de crêpe noirs. Dans l’attente des funérailles officielles, un élan de tristesse a poussé les âmes pieuses à s’agenouiller dans les transepts pour partager un office des morts sans cesse ressuscité. La ville entière est choquée par le drame. À mon image, mais à un degré moindre, certains ont, cette nuit, perçu des clameurs infernales et sur leur joue le baiser aride des flammes. J’ai emprunté le tramway pour rejoindre le quartier de Vanchiglia, non loin du point de confluence entre le Pô et la Doire ripaire. À présent, je mène mes pas vers l’extrémité de la via Bara encore soumise à une agitation sinistre. Il y a là des riverains, yeux rougis, égarés, des mouchoirs de batiste rivés à leur nez. Des curieux, des plumitifs se pressant au plus près. Des parents, des amis, aux bords de l’apoplexie, les victimes n’ayant pas toutes été relevées… »

Continuer la lecture de Les larmes de Lucrèce

Inséparables

Share Button

inseparables_elie-darco_p

« Ballottés au gré des affectations successives de leurs parents militaires, Alec et sa sœur Beryl sont un peu livrés à eux-mêmes. Complices et inséparables, ils aiment repousser leurs limites et tenter des expériences dangereuses, quitte à enfreindre les règles de la société sécuritaire dans laquelle ils vivent. Et quand la famille échoue dans une petite ville perdue au milieu de la forêt, loin des tripots clandestins, des salles d’arcade et de toute animation, l’ennui les gagne.

Un soir, ils subtilisent l’arme de leur père et vont s’amuser en cachette à tirer dans les bois. Des camarades de classe qu’ils n’attendaient pas les rejoignent. Leur séance s’achève par une forte détonation qui sème la panique…

Le lendemain, la police se présente chez eux et leur apprend qu’une jeune fille a été trouvée morte, à côté de là où ils s’entraînaient au tir. Tandis qu’un profond malaise s’empare des habitants, Alec et Beryl sont sur le qui-vive et cherchent à comprendre. Envers et contre tous, ils devront se montrer plus soudés que jamais pour résister dans ce monde où désormais, tout leur échappe…

Un thriller haletant, teinté de science-fiction, qui nous emmène aux confins d’un univers angoissant où les repères humains deviennent de plus en plus flous. »

Continuer la lecture de Inséparables

Anthologie Tombé les voiles

Share Button

couv_ANTHO_TOMBELESVOILES_327x210_FINALFruit d’un appel à textes, du travail de l’équipe éditoriale du Grimoire, des élèves illustrateurs de l’école Jean Trubert et des compositeurs, voici l’Anthologie Tombé les voiles.

Présentée, au salon Livre Paris à la fin mars, l’anthologie est déjà disponible à la commande dans la boutique des éditions du Grimoire. Ses lecteurs voteront pour leur nouvelle, leur illustration et leur musique préférée, les artistes lauréat seront récompensés en 2018 et un roman illustré, prolongement de la nouvelle plébiscitée paraîtra dans la collection Mille Saisons.

Ma nouvelle, Sous un voile d’ombre, est au sommaire :

  • Bison blanc de Philippe Aurèle Leroux, illustrée par Celia Moutailler, mise en musique par Baptiste Lefort
  • Pandore déconnectée de Yvan Barbedette, illustrée par Guilhem Baudry, mise en musique par Colin Cerveaux
  • Noir de Xavier-Marc Fleury, illustrée par Laura Perrault, mise en musique par Alexandre Dedola
  • Edmotype de Edward Noyce, illustrée par Léa Bouzaid, mise en musique par Sarah Adnasse
  • La Machine à café de Johann Vigneron, illustrée par Célia Moutailler, mise en musique par Malik Yahi
  • Indice de récupération de Danu Danquigny, illustrée par Lætitia Ferouelle, mise en musique par Donat Watine
  • Enchanteur des Vents de Fabien Rey, illustrée par Laura Smolarski, mise en musique par Grégoire Levillain
  • Macchabée blues de Francis Jr Brenet, illustrée par Barnabé Buhler, mise en musique par Thomas Tillard
  • Choc de Aaron Judas, illustrée par Marion Benlahoues, mise en musique par Delphine Frassinetti
  • Dame M. de Audrey Salles, illustrée par Thomas Chicault, mise en musique par Elissa Mleiel
  • La Déchirure Kostrowitzky de Gwenael Bulteau, illustrée par Marie Emmanuelle Laporte, mise en musique par Vincent Bucher
  • Évolution de Philippe Deniel, illustrée par Romain Bertuzzi, mise en musique par Corentin Brasart
  • L’Œil du dragon de Rozenn Duchesne, illustrée par Célia Moutailler, mise en musique par Benjamin Buzzi
  • Le Magasin de Aaron Gooris, illustrée par Ryan Haezebrouck, mise en musique par Alois Durupt
  • L’Esprit du péché de Barnett Chevin, illustrée par Juliette Delgado Lallier, mise en musique par Alexandre Bouadroune
  • Où se perdent les vents de Jana Remond, illustrée par Thomas, mise en musique par Sandra Menier
  • Vague Mélodie de Thierry Soulard, illustrée par Laura Smolarski, mise en musique par Sadi Wassel
  • Sous un voile d’ombre de Elie Darco, illustrée par Juliette Delgado Lallier, mise en musique par Quentin Malapel
  • Tartu et la tombée de l’Hiver de Nina Valin, illustrée par Clémence Dupont, mise en musique par Vincent Sergent
  • Nul Sauvetage/Futur fermée de Valentin Desloges, illustrée par Jérôme Savoyen, mise en musique par Gael Perrin
  • Un dernier point de vue de Frederic Gobillot, illustrée par William Zaphiro, mise en musique par Keiichi Sugiyama

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Masque

Share Button

masqueAquarelle sur papier 300gr – 15 x 24 cm.

Les cabaleurs
Share Button

les_cabaleurs Illustration inspirée de La triade, tome 4 de Résurgence,

 roman fantastico-victorien en recherche d’éditeur.

Digital

Petits mystères et grand amour

Share Button

hqn_petits-mysteres-et-grand-amour_elie-darco

  • Romance policière
  • 440 000 signes espaces comprises
  • paru le 20 mai 2014 en numérique aux éditions Harlequin HQN
  • 4.99€ à commander chez Harlequin, Fnac, Amazon, Decitre, Dialogues

 » Tiphaine Granic débute en tant qu’enseignante dans une petite ville huppée près d’Oxford. Après une rupture difficile, la jeune femme est bien décidée à se reconstruire une vie professionnelle et personnelle. À force de quiproquos, Tiphaine côtoie la gentry locale, fait des rencontres et s’étonne des codes de cette bonne société anglaise victime de son snobisme. Elle a pour voisine, une excentrique et amusante vieille dame qui l’entraîne dans une enquête mêlant commérages, mystères historiques, affaires policières et secrets de famille. Tiphaine croit à sa chance de trouver l’amour, mais qui du professeur Peters ou de l’ombrageux Lord Coolidge remportera son cœur ?  »

 .

 Les premières pages  :

Continuer la lecture de Petits mystères et grand amour