Archives par mot-clé : humour

[Projet] Les combattants de l’invavisible

Share Button
ÉCRITURE
200 000/200 000 signes

Phase : Écriture

Date de fin : avril 2020

Type : Roman

Genre : imaginaire, jeunesse +12 ans

Accroche : Depuis son accident, Amauri n’a plus de bras gauche, mais ce n’est vraiment pas ce qui le définit ! Il préfère qu’on remarque son sens de l’humour. Il a 13 ans, il vit à la campagne, et a des parents fortunés, mais souvent absents. Pour aller au collège, lui et quatre autres jeunes qui habitent sur le trajet empruntent un minibus. Un matin comme les autres, Amauri et ses camarades ont la surprise de voir que leur chauffeur a été remplacé par une certaine Madame Lièvre. Elle semble bien jeune et plutôt maladroite au volant… Embardée à gauche, embardée à droite et voilà que le minibus plonge depuis le pont ! Le choc n’arrive jamais. Les enfants se réveillent dans le véhicule et dans un autre monde, très bizarre… Ils n’auront pas le temps d’y jouer les touristes ; on le leur dit d’emblée : ils ont été kidnappés  ! Pour regagner leur liberté, pas de rançon, mais leurs actions. Ils doivent livrer bataille contre l’impossible, lutter contre une espèce invasive et invisible pour les habitants de Terraminus.

[Parution] Whiskey after case, Cyril Carau

Share Button

Cyril Carau publie son nouveau roman policier chez Sombres Rets. J’en ai réalisé la couverture. J’ai choisi d’y faire figurer le héros de l’histoire, Gabriel Darso, aux prises avec ses démons. Des démons plus ou moins vaporeux : argent, alcool, femmes… et même un lion. Le roman relate six enquêtes menées par Gabriel Darso, un Français exilé sur le sol américain. Entre deux affaires – et même pendant, faut bien s’assouplir les idées –, ce drôle de détective privé fréquente un bar dans lequel il raconte à la clientèle ses frasques. Porté par la bouteille, son amour du beau sexe, ou ses rapports flottants à la morale, il résout des cas épineux, se mettant souvent dans des situations scabreuses. Mais Darso a le cœur généreux – tant qu’on ne me laisse pas l’ardoise !– il relate ici six de ses aventures les plus retentissantes. Escroqueries, mariages qui dérapent, disparitions, homicides… Et lorsqu’il faut aider les copains, il quitte New York pour se mêler à la moiteur et aux mirages de La Nouvelle-Orléans, ou à l’univers underground de Los Angeles.

Sylver sort du trou

Share Button

1sylver-sort-du-trou

 .

Illustration intérieure de mon roman jeunesse Théo et le mange-mort, Sombres Rets.