Archives par mot-clé : garçon

Masque

Share Button

masqueAquarelle sur papier 300gr – 15 x 24 cm.

Théo et le mange-mort

Share Button

1couverture_theo

  • Court roman de 104 ooo signes espaces comprises à destination de la jeunesse.
  • Paru le 20 octobre 2013 aux éditions Sombres Rets.
  • 12€ à commander dans la boutique de Sombres Rets.
  • J’ai réalisé les 8 illustrations intérieures représentant les personnages rencontrés par Théo au cours de son voyage dans le monde terreux, en compagnie de Sylver, le ver mange-mort.

 » Théo a 10 ans. Tom, son chien, vient de mourir, et Papa l’a enterré dans le jardin. Le garçon a du mal à croire à sa disparition. Alors, à la nuit tombée, il s’échappe de sa chambre et va creuser la terre sous le sapin. Il ne trouve pas son chien, mais tombe nez à nez avec un être incroyable : Sylver, le mange-mort. Sylver est un ver géant qui parle. Sans le vouloir, il entraîne le garçon à la découverte du monde terreux. Tout en cherchant Tom, Théo et Sylver rencontrent des personnages étranges, drôles ou inquiétants. Ils vont visiter des endroits surprenants, vivre des aventures rebondissantes et boueuses. Pour Théo, Sylver deviendra un guide rigolo et un ami véritable. »

 .

Les premières pages :

Continuer la lecture de Théo et le mange-mort

Théo et Sylver

Share Button

0couverture_theo et le mange-mort

Illustration de couverture de mon roman jeunesse Théo et le mange-mort, Sombres Rets.

Théo et le mange-mort à pré-commander

Share Button

Théo et le mange-mort, mon premier roman jeunesse, paraîtra le 18 octobre aux éditions Sombres Rets. Juste que là, il est disponible en précommande (cela finance le premier tirage) à 12 euros, avec frais de port et marque-page gratuit. Il compte 8 illustrations et 9 coloriages en fin d’ouvrage.

Ce roman est une histoire tendre dont les deux personnages principaux sont Théo, un petit garçon âgé de 10 ans, et Sylver, un ver blanc géant nécrophage. Ces deux-là vont rencontrer des créatures et animaux rigolos dans les profondeurs du monde terreux, tandis qu’ils cherchent Tom, le chien de Théo, décédé tout récemment. Il est donc question d’aventures fantastiques, d’un voyage lié à un deuil et à sa compréhension par l’enfant et aussi de quelques « vraies » notions écologiques au milieu de beaucoup de bêtises pour faire rire les petits dès 7 ans et les plus grands de 12, 13 ans.

Pour en savoir plus (lire le début) et y souscrire, rendez-vous chez Sombres Rets.

couverture_theo