Archives par mot-clé : jouets gonflables

Les enquêtes de Noa à Morneville

Share Button

Chers jeunes lecteurs, dans La nuit tous les jouets sont gris, vous avez fait la connaissance de Noa, un garçon pas très grand pour ses onze ans, mais qui compense largement par son intelligence et sa débrouillardise. Avec son grand frère, Sami, qui travaille comme gardien à la fabrique de jouets gonflables, il a vécu une nuit pleine d’imprévus et de dangers. Il a aussi démontré son courage, son talent pour l’investigation et l’action.

Il devient maintenant le héros de la série : Enquêtes à Morneville, dans la collection Heure Noire des +10 ans de Rageot éditeur. Le premier volume a pour titre : Trafic au cimetière, il sera disponible en librairie dès le 11 mars 2020. C’est donc Butte-Ombreuse, le grand cimetière de Morneville, que Noa décrit ainsi : « une petite ville des morts à l’intérieur de la ville des vivants », qui servira de décor à cette nouvelle aventure contre le crime !

Ci-dessus, un extrait de l’illustration du talentueux Benjamin Bachelier

La nuit tous les jouets sont gris

Share Button

  •  Roman
  • Genres : policier, jeunesse
  • Dès 10 ans
  • 82 000 signes espaces comprises
  • 128 pages -13 x 18,5 cm
  • Editions Rageot, collection Heure noire
  • Parution le 16 août 2018
  • Illustration de couverture : Julia Wauters
  • 7,60 € livre papier broché | 5,49 € livre numérique
  • Disponible : boutiques en ligne, grandes surfaces, librairies…

     .

Le texte du quatrième de couverture :

Cette nuit, Noa, 11 ans, accompagne son frère Sami gardien dans une fabrique de jouets gonflables. Armé d’un talkie-walkie, il joue au vigile face aux écrans de surveillance. Dans l’atelier, il escalade une pyramide de plastique puis nage dans un océan de bulles colorées. Mais des malfrats surgissent. Noa se dissimule dans les énormes jouets tandis que Sami fait face au danger…

 .

 .Les premières pages :

Les avis critiques :

Coup de cœur du comité de On lit trop dans cette bibli… : « Un roman policier haletant avec un peu de frisson qui nous provoque les mêmes émotions qu’au héros, on lit à vive allure lorsqu’il court comme pris dans l’élan avec lui. Le lecteur est touché par la relation entre les deux frères. Malgré une fin un peu rapide, le roman nous offre une petite morale : il ne faut pas essayer de jouer les héros, mieux vaut prévenir les adultes. »

 .

4julesc2018 sur On lit trop dans cette bibli :« J’ai adoré, La nuit tout les jouets sont gris.
Il devrait valoir 5000000€ parce qu’il est très bien. »

 .

1laurap201sur On lit trop dans cette bibli : « Il était bien. C’est une belle enquête policière. Mais c’est écrit assez gros dedans. »

 

El Marco sur polars pourpres :  » Elie Darco signe ici un roman particulièrement réussi. Le postulat est pourtant simple : un huis clos avec des inconnus dont les intentions, bien que floues, sont indubitablement criminelles. Les deux protagonistes sont intéressants, notamment Noa…« 

 

La médiathèque de Bouchemaine : « Le suspense est présent tout au long du roman et tient le lecteur en haleine. De plus, les liens fraternels qui unissent Noah et Sami sont rendus avec beaucoup de finesse… »

 .

 

  Prix Coup de Pouce 2020 de la ville d’Eaubonne catégorie CM2 – 6e – 5e

 

 .