Voter pour le prix Mille Saisons

Share Button

Il y a quelques semaines, je vous annonçais participer à ce prix grâce à ma nouvelle de Science-Fiction, L’arénaire du Deucalion.

L’objet livre est paru, il a été présenté au salon du livre de Paris, ; il est beau, riche de magnifiques histoires et illustrations.

Le prix Mille Saisons sera attribué à l’un des 20 auteurs et des 20 illustrateurs dont les œuvres sont rassemblées dans l’anthologie La Cour des miracles. Grâce à un code présent à la fin du livre, les lecteurs votent pour leurs artistes préférés et décident ainsi de ce que sera la prochaine parution dans la collection Mille Saisons : un roman inspiré de la nouvelle lauréate, sa couverture réalisée par l’illustrateur le plus plébiscité.

Chers lecteurs, faites savoir votre coup de coeur : VOTER ICI.

bannière-prix-mille-saisons-small-360

Pour vous rafraîchir les idées concernant les candidats, les listes des auteurs et illustrateurs sont présentes sur le site de l’éditeur, le Grimoire.

Et si vous n’avez pas encore succombé à l’envie de visiter nos cours des miracles, rendez-vous en boutique pour commander l’anthologie !

Anthologie La Cour des Miracles en souscription

Share Button

couverture-cour-des-miraclesIl y a quelques mois, les éditions Le Grimoire (romans et jeux de rôle) ont lancés un appel à textes sur le thème de la cour des miracles. Grand Coësre, taudis urbain, soldats du guet, confrérie de gueux, de mendigots, d’orphelins se sont invités dans l’imaginaire des vingt auteurs choisis dont j’ai le plaisir de faire partie.

L’anthologie La Cour des Miracles paraîtra en mars. Mais elle est, dès à présent, en souscription dans la boutique des éditions du Grimoire.

Durant la période de souscription, vous économisez les frais de port et aidez à financer le tirage. N’hésitez plus ! L’anthologie a été illustrée par les élèves de l’école Jean Trubert.

Sachez aussi que le Prix Mille Saisons sera attribué à la nouvelle qui aura été la plus plébiscitée par les lecteurs, lesquels pourront voter grâce à un code dans l’ouvrage. Une récompense de 500€ sera accordée au lauréat et surtout, son roman, issu de la nouvelle primée, paraîtra aux éditions Le Grimoire. L’illustrateur le plus cité en composera la couverture.

Lecteurs, c’est vous qui décidez de la prochaine parution dans la collection Mille Saisons !

Mon roman chez Harlequin HQN – de l’écriture à l’édition

Share Button

Le 20 mai, mon roman Petits mystères et grand amour paraît chez harlequin HQN !hqn_harlequin_roman_mai2014

Plutôt que de vous livrer mon énième message promotionnel, voici la petite histoire de son avènement…

Tout commence en avril 2012 par un mail qui arrive un jour dans la boîte « auteur » de mon compagnon. Il s’agit d’une invitation à soumettre un manuscrit de littérature sentimentale à une nouvelle maison d’édition en voie de création…

Quelques blagues et interrogations plus tard – car nous sommes tous deux plutôt portés sur le polar et l’imaginaire -, nous faisons un pari débile : à celui qui parviendra le premier à écrire une romance… (Nous sommes assez coutumiers des paris débiles, de ça et des petites chansons très pauvres en rimes et qui nous donnent, évidemment, le beau rôle.)

Une histoire d’amour, belle, vraie, sans lutins ou combat spatial, sans double meurtre, sans cynisme, avec des sentiments et une happy end à la fin. Bref, un récit qu’on commet pas tous les jours…

Après de vaines réflexions pour trouver la bonne idée, je décide de prendre un cliché à contre-pied (à contre-pied ou presque… )

32 jours plus tard, j’obtiens un premier jet et je gagne mon pari cool (mon chéri mettra deux mois et un temps mort supplémentaire pour en finir.) Mais mon triomphe est de courte durée. On a mal lu les consignes, nos œuvres respectives ne rentrent ni dans les modalités de taille ni dans la ligne éditoriale… peur Quand on est cons…

Après les séances de bêta-lectures et de corrections obligatoires, j’expédie successivement mon manuscrit à neuf maisons d’édition. Finalement, la dixième, à qui j’adresse le « bébé » en avril 2013, me le retient fin juillet.

Anthologie Etranges Voyages en souscription

Share Button

Ma nouvelle L’alternative paraîtra dans la prochaine anthologie des éditions Sombres Rets.

Il s’agit d’un texte de science-fiction.

14couv-etranges-voyagesConsacrée aux étranges voyages, l’ouvrage renfermera 15 nouvelles :

  • Voisins d’escale, C.D. Inbadreams
  • Euryale, Didier Reboussin
  • Lever l’encre, Pascaline Nolot
  • Un flacon sous l’écume,  Sébastien Eres
  • Le dernier voyage, Richard Mesplède
  • Le bézoard, Anne Goulard
  • À l’ouest des menteries, Florent Salem
  • L’hôte, Yves-Daniel Crouzet
  • Jad à la dérive, Aurélie Wellenstein
  • Randonnée pour une chouquette, Emmanuelle Boreau
  • Le silence et dors, Annabelle Léna
  • Moments en fuite, Bruno Grange
  • Au-delà de l’obscur, David Baquaise
  • L’alternative, Élie Darco
  • Un nouveau départ, Marie Loresco

L’anthologie Etranges Voyages est en pré-commande jusqu’au 3 avril 2014 au prix de 15 euros (les frais de port et des marque-page sont offerts jusqu’à cette date).

Parution de Univers 13 d’OutreMonde

Share Button

couv-outremonde_univers13Pour son treizième numéro, Univers vous mène en bateau, à travers l’espace.

Des escales, avec côté nouvelles :

  • Bateau céleste, de Michaël Rochoy, illustrée par Tony Patrick Szabo
  • Gabi BassClass’, de ML Schultze, illustrée par Marine Karmowski
  • Une traversée bien tranquille, de Philippe Goaz, illustrée par Elie Darco
  • Les Lépidoptères géants d’Alpha 6, de Jean-Pierre Planque, illustrée par Cyril Carau

et côté article :

  • Voyager avec Brantonne, un article de Didier Reboussin

Bref, un chouette croisière gratuite au cœur de l’imaginaire !

Le webzine est téléchargeable aux format PDF, SWF, EPUB

 

Théo et le mange-mort

Share Button

1couverture_theo

  • Court roman de 104 ooo signes espaces comprises à destination de la jeunesse.
  • Paru le 20 octobre 2013 aux éditions Sombres Rets.
  • 12€ à commander dans la boutique de Sombres Rets.
  • J’ai réalisé les 8 illustrations intérieures représentant les personnages rencontrés par Théo au cours de son voyage dans le monde terreux, en compagnie de Sylver, le ver mange-mort.

 » Théo a 10 ans. Tom, son chien, vient de mourir, et Papa l’a enterré dans le jardin. Le garçon a du mal à croire à sa disparition. Alors, à la nuit tombée, il s’échappe de sa chambre et va creuser la terre sous le sapin. Il ne trouve pas son chien, mais tombe nez à nez avec un être incroyable : Sylver, le mange-mort. Sylver est un ver géant qui parle. Sans le vouloir, il entraîne le garçon à la découverte du monde terreux. Tout en cherchant Tom, Théo et Sylver rencontrent des personnages étranges, drôles ou inquiétants. Ils vont visiter des endroits surprenants, vivre des aventures rebondissantes et boueuses. Pour Théo, Sylver deviendra un guide rigolo et un ami véritable. »

 .

Les premières pages :

Continuer la lecture de Théo et le mange-mort