Archives par mot-clé : couleurs

Cartonnage, media mixtes pour boîtes et carnets de Noël

Share Button

boîtes_carnets_noel2015Cette année, j’ai renoué avec une sorte de vraie fausse tradition dans ma famille qui vise à fabriquer de ses petites mains des présents pour Noël (tricots, chocolats, statuettes, boîtes… )

Pour réaliser les boîtes, j’ai utilisé des colis en carton ondulé, des boîtes à chaussures, à thé, à sel… tout ce que je mets au conteneur de recyclage habituellement. J’ai doublé et renforcé le fond et les côtés des boîtes, et fabriqué un couvercle, grâce à du carton ondulé bien costaud. J’ai usé d’un scotch kraft pour fabriquer la charnière, finir les arêtes et habiller les rebords.

J’ai ensuite recouvert les boîtes de morceaux de pages d’annuaire. Ce papier fin est humidifié, chiffonné et collé à la colle blanche vinylique. Cela décore et cache les ondulations du carton. J’ai ensuite collé dessus des décors végétaux et mécaniques, découpés dans un carton fin de 200gr environ (de vieilles intercalaires).

Après avoir homogénéisé la couleur de mon support grâce à une couche d’enduit Gesso ou de peinture acrylique blanche, j’ai pulvérisé de l’acrylique diluée (mélange de peinture opaque, nacrée et métallisée). Je tourne la boîte et sèche au sèche-cheveux au fur et à mesure pour « jouer » avec les coulures et les mélanges que cela produit. Après séchage complet, je rehausse les reliefs, grâce à de l’acrylique métallisée. Un coup de vernis et c’est fini.

 .

Pour les carnets, j’ai utilisé les tubes cartons au centre d’un rouleau d’essuie-tout. Coupé, humidifié grâce à un mélange d’eau et de glycérine (dilution 20%, permet d’assouplir le carton) le tube est plié, pressé, roulé en boule doucement avant d’être déplié et aplati au fer à repasser. Après séchage complet, je colle mes décors végétaux et mécaniques, passe une couche de blanc, puis peins et vernis comme décrit ci-dessus. Les pages du carnet sont des feuilles de papier blanc en ramette, plié, massicoté, agrafé ou relié grâce à une spirale métallique. Une prochaine fois, j’essaierai d’utiliser du papier recyclé à partir d’enveloppes par exemple…

OutreMonde change de dimension

Share Button

Le bouclage de la maquette de l’antho Pouvoir et Puissance qui sortira prochainement chez Sombres Rets, m’a permis de me pencher à nouveau sur la petite refonte d’OutreMonde. Entre autres sections ajoutées, il y a celle des critiques littéraires, un nouvel annuaire de liens, la possibilité de laisser des commentaires dans la galerie …

Il y a aussi le nouveau design…

Après quelques infructueux essais, j’ai opté pour une alliance « SF – fantasy » représentés par des élèments « métalliques » et des élèments « bois « , deux couleurs principales : le bleu et le rose, et un background noir avec un speed painting en dégradé qui représente deux paysages, l’un citadin, l’autre campagnard. La contrainte de mon commanditaire chéri était de rester sur de l’écrit foncé sur un fond clair dans les parties recevant le texte. Et de rendre le squelette « des boîtes dans des boîtes » de puntal et punBB moins rigide et plus personnalisé.

J’ai aussi fait de nouvelles icones de messages et c’est peut-être celles-ci qui me plaisent le plus.Pour aller jeter un oeil cliquer sur la bannière ci-dessous :

Alda

Share Button

Anilori, ou Alda a une belle passion pour les mots et les images. Elle a écrit deux histoires en ligne qu’elle a elle-même illustrées. Elle illustre souvent des zines et réalise les planches d’une BD, Les Chroniques d’OutreMonde, en collaboration avec Gaëlle K. Kempeneers sur OutreMonde.

Alda a réalisé cette illustration pour ma nouvelle Et si on disait au sommaire de Nuits d’Almor n°1.
Avec un style bien à elle, Anilori a beaucoup apporté au texte. Les couleurs, le tracé, la lumière sont magnifiques mais ce qui la rend particulièrement attachante et vivante, ce sont ces pointes d’humour qu’elle a parsemées dedans, comme un clin d’oeil à sa propre enfance…