Archives par mot-clé : vampire

Le voleur de cœur

Share Button

Appel à textes « le monde de la nuit »

Share Button

À l’heure où les premières étoiles apparaissent, le monde de la nuit nous ouvre ses portes. Noceurs et noctambules déambulent comme des ombres. Dans les night clubs et les bas-fonds de la ville, la pègre ourdit ses complots. Minuit, c’est l’heure du crime. Dans le cimetière, les morts se relèvent, les korrigans hantent la lande, les loups-garous hurlent à Lune, les sorcières dansent leur sabbat et les démons profitent du sommeil des hommes pour préparer le règne des ténèbres. Monde souterrain privé de la lumière du soleil, monde glaciaire promis à la nuit éternelle. Monde de la nuit, de l’abîme, du vide intersidéral, du secret et de l’intimité.

Si ce thème vous inspire, envoyez vos nouvelles aux éditions Sombres Rets pour la constitution de leur nouvelle.

Consignes et règlement sont consultables sur le site de Sombres Rets.
La réception des textes prendra fin le 15 octobre 2012.

L’anthologie, dirigée par Cyril Carau, paraitra en février 2013.

Quadruple assassinat dans la rue de la morgue, Cécile Duquenne

Share Button

Ce court roman, paru chez Voy'[el], nous emmène à la rencontre d’un tueur, d’un vampire mystérieux, de loups-garous, d’une belle et jeune inspectrice de police, d’un surveillant de morgue… Quoi de plus banal, me direz-vous, pour un roman qui se place à la fois dans le genre policier et le fantastique ? Si les ingrédients réunis par Cécile Duquenne sont bien connus, il a fallu tout le talent de celle-ci pour délivrer une histoire à la fois riche, personnelle et efficace.

L’histoire commence par les assassinats de quatre employés de la morgue tout près de ses locaux. Népomucène, héros et surveillant à la morgue, se retrouve à mener l’enquête en compagnie d’une galerie de personnages hauts en couleur et qui prennent du relief en quelques pages. C’est effectivement, je pense, le point fort de ce livre et, j’espère, des suites attendues dans le cadre des Nécrophiles Anonymes, le traitement des personnages est des plus réussis.

L’intrigue policière est, elle, assez simple et ne résistera pas longtemps aux amateurs du genre, habitué à deviner le coupable avant Hercule Poirot.

Ce récit est facile à lire, le style de l’auteure montre une certaine maturité. L’histoire est bien rythmée et bien construite, il y a très peu de temps morts, on prend autant d’intérêt à se faire dépeindre les décors, le contexte, à connaître les informations biographies des personnages qu’à rentrer dans l’action elle-même.

Une agréable lecture et un univers en construction à découvrir.