Archives par mot-clé : renaissance

[Projet] La botte secrète

Share Button
ÉCRITURE
421 000/500 000 signes

Phase : ÉCRITURE

Date d’achèvement : ?

Type : Recueil de nouvelles

  • Le carnaval du Lazaret
  • La vieille
  • La Mercuriale
  • Aux innocents les mains pleines de sang
  • Le délice de Tilus
  • Ce qui me hante
  • Reprendre la mer
  • L’orbe d’or
  • L’alternative
  • Les crocs de la Basilicate
  • À l’autre bout du cri
  • Mortelle rédemption
  • Catacombes de mémoire
  • Les larmes de Lucrèce

Genre : Imaginaire

Accroche : Bondissant sur la ligne du temps, ces nouvelles font étape à Venise, Rome, Gênes, et Turin, dans les Pouilles, les Abruzzes, au Vésuve — villes et contrées appartenant à la péninsule italique… Mère d’une des plus grandes civilisations antiques, la « botte » italienne est riche, puissante, inspirante par ses mythes, ses arts, ses peuples, ses paysages…

L’orbe d’or

Share Button

anthooretsangmoyNouvelle publiée dans Or et sang, anthologie aux éditions du petit caveau.

Texte de 30 000 signes espaces comprises, vampirique, fantastique et italien. Il est du nombre des nouvelles de La botte secrète, encore en cours d’écriture, un recueil qui rassemble des intrigues se déroulant en Italie.

Les premières lignes :

” Le monde aurait fait un tour de plus qu’il n’aurait pas dormi moins profondément. Aussi, lorsque du dessous, monta le bruit d’un raclement, il se dressa, droit et fulminant, sur son fondement. Quoi ! Qu’est-ce ? Encore ce maudit apprenti qui ne sait pas lever les pieds d’une chaise tandis qu’il balaie la travée derrière nos établis ! maugréa-t-il intérieurement. Et il prêta plus attentivement l’oreille aux sons de sa demeure constituée d’une cuisine, de l’atelier et de sa boutique en pas de porte, de chambres à l’étage et d’une remise côté cour. Elle s’accolait à d’autres un peu semblable, dans une rue donnant sur la Piazza del Duomo, à Vicence. C’était là une cité prospère de la plaine du Pô, sur la route qui menait de Vérone à la Sérénissime, siège du pouvoir de la République de Venise. Il y pratiquait son art et gagnait bien son pain… “

Continuer la lecture de L’orbe d’or