Archives par mot-clé : travaux

2018 me voilà !

Share Button

zibrou 225x300 - 2018 me voilà !

 .

On est à la fin du mois de janvier, je n’ai plus le temps de dresser le bilan de 2017, je vais surtout me pencher sur les perspectives pour 2018 !

Après tout, 2017, c’est déjà du passé et si, côté écriture, je persiste à travailler sur des projets en cours depuis plusieurs années (Terramorphose tome 4 : De rage et de nuit), j’ai aussi l’ambition de la nouveauté, avec :

  • les corrections de mon roman jeunesse à paraître chez Rageot, sous ce titre, tout nouveau, et plus en accord avec la collection Heure noireLa nuit, tous les jouets sont gris.
  • Les corrections de mon roman Dark-Fantasy, Le crépuscule d’Æsir, à paraître chez Plume blanche, sûrement disponible, en avant-première dès fin 2018.
  • J’espère la sélection et les corrections de ma nouvelle Les loges du savoir pour l’anthologie des arts forains, anthologiste : Frédéric Czilinder, Armada éditions.
  • L’écriture d’au moins deux autres romans jeunesse courts, dont l’un est déjà pour moitié avancé : L’îlot mécanique. (Je ne me mouille pas !)
  • Écrire une ou deux nouvelles pour des appels à textes, si possible intégrable à mes arlésiens de recueils thématiques : La botte secrète (imaginaire, Italie), L’homme et l’ombre (Fantasy : medieval-, dark-, science-…)
  • Et toujours des écrits en soumission qui, j’espère, trouveront preneur tic

     .

Côté travaux picturaux et plastiques « personnels » :

  • En terminer de ma série aquarelle des petites chimères (Encore 4 à « hybrider » et j’en aurais 26). Puis développer l’idée de ce livre abécédaire  et donc les textes à associer.
  • Me remettre à peindre à l’acrylique des portraits… J’ai notamment l’idée d’un capitaine le visage rongé par le sel, la main sacrifiée à la mer et d’une jeune albinos indienne…
  • Refaire quelques objets steampunk et surtout les présenter ici, en photos, j’ai du retard, même sur les photos, et beaucoup de bon matériel de base qui s’est entassé depuis une grosse année.

     .

C’est le minimum, comme ça, je suis à peu près sûr d’y parvenir lol durant l’année 2018 !

Recycler un coffret cadeau à bouteille

Share Button

L’ imprimeur CLIP (qui fait des livres, mais aussi des boites de jeux, livres CD et produits commerciaux) m’a fait cadeau d’un coffret garni pour les fêtes de fin d’année. Une fois consommé ce qu’il avait dedans, ça me faisait mal au cœur de mettre le joli coffret à la poubelle. Beau cartonnage noir et blanc, avec de la belle mousse expansée et un aimant dans le rabat pour bien le refermer, mon coffret à bouteille va se transformer en coffret à bijoux taille XL. Voici un tuto en images wink