Change-peaux

Share Button

Nouvelle publiée dans Pouvoir et Puissance, anthologie dirigée par Cyril Carau, éditions Sombres Rets

Il s’agit d’une grosse nouvelle de Dark-Fantasy de 50 000 signes espaces comprises qui met en scène un peuple sur le déclin, fuyant la désertification, poussé à la guerre et aux dernières extrémités pour survivre.

Elle a été illustrée par Cyril Carau.

Les premières lignes :

” Subsides d’âmes et restes de corps se mêlent aux poussières de la plaine assoiffée. D’ocre carminée, elle est le berceau d’ethnies à la peau sombre, à la vue perçante, aux bras solides pour triompher de l’existence. Des peuples de chasseurs, d’éleveurs et de guerriers qui savent que la vie est courte et jalonnée d’obstacles affermissant tant leurs corps que leurs cœurs qu’ils vouent à des dieux belliqueux. Mais leur présence en ce lieu de désolation sonne comme un anathème. Veinée de lézardes, la terre s’y effrite au soleil, se disloque en profonds sillons comme pour tracer une carte dont toutes les routes mènent vers l’enfer. La voûte du ciel ne sait plus pleurer ; elle a pris les teintes désespérantes d’un azur parfait, et là-haut, si haut, si indifférent à la souffrance de la tribu, règne l’astre solaire qui emprisonne la plaine de son souffle de forge… “

Avis des lecteurs :

Psychovision :  » Parmi les textes qui m’ont le plus séduit, je vais donc maintenant vous parler tout d’abord du remarquable texte d’Elie Darco qui signe ici avec Change-Peaux, une magnifique nouvelle pleine de violence et de désespoir, une longue tragédie sur fond d’Afrique noire et de dieux oubliés, un texte très fort qui vous glacera le sang. Avec cette nouvelle toujours aussi bien écrite, Elie Darco est une plume à surveiller de très près ! »

Mythologica :  » Change-peaux d’Elie Darco est, je crois, la nouvelle la plus longue de l’anthologie. Elle est surprenante par plus d’un aspect. Il est difficile de la classer même si je dirais plutôt que c’est un récit Fantasy décrivant uns société préhistorique. Je ne développe pas trop l’histoire pour éviter de spoiler mais l’inattendu est au bout du chemin et vous pourrez vous rendre compte que le pouvoir est un allié très dangereux. »

CobaltOdyssée : « Ecriture soignée pour un texte empreint de spiritualité, de violence et de mélancolie. Change-peaux, c’est aussi la prégnance d’ambiances que nous retrouverons dans l’anthologie à la lecture de la nouvelle de Philippe Deniel, Le Serviteur. Ici, le texte d’Elie Darco est fort, violent, dérangeant, et ne peut passer inaperçu. « 

Questions SFFF :  » C’est ma claque de l’anthologie. Le récit d’un chef qui tente de sauver son peuple. Une histoire qui prend aux tripes, qui remue. Une écriture captivante. A lire absolument (si possible avant de manger ; j’ai hésité à le classer dans la catégorie horreur). »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + dix-neuf =