Martine Fassier

Share Button

Martine Fassier a fait des études d’arts avant de se diriger vers l’illustration. La photographie, le dessin, la calligraphie, la sculpture sont autant de techniques qu’elle utilise avec bonheur, qu’elle combine parfois, pour faire vivre ses univers emplis des beautés de la nature, de fantaisies et d’humour, de poésie et d’invitation aux voyages aussi.

Tout récemment j’ai pu savourer son Fabliaux et autres Chimères co-écrit avec Philippe Fassier, un très bel ouvrage tout en couleur et papier glacé, qui nous plonge dans un monde sépia peuplé de créatures extraordinaires, où l’on raconte au coin du feu des petits contes pleins d’esprit et d’humour. Ce livre est vraiment un très bel objet, original et atypique, un très beau livre comme on en trouve trop rarement dans le commerce, les grosses enseignes… Les photos des sculptures, les dessins et les textes calligraphiés à la main sont vraiment d’une très belle facture. :super:  Cliquez sur la couverture ci-contre pour visiter la boutique de Martine.

oops

mimi

Bref, Martine a des mains d’or et une approche juste et sensible de ses sujets.

J’ai eu vraiment beaucoup de plaisir à découvrir l’illustration ci contre, publiée dans le second numéro d’Ananké, le fanzine du polar et de l’étrange (éd. Sombres Rets), en accompagnement de mon texte La vieille Margot.

La perfection du trait se passe de commentaires, mettre autant de lumière et de réalisme dans un dessin à la mine de plomb, c’est très fort, de même l’aura de mystère qui se dégage sied très bien à l’ambiance « polar campagnard » de ma nouvelle.

love

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 − 8 =